Finn Russell Rugby – Coupes d’Europe – Montpellier : la folle ascension d’Anthony Bouthier

Finn Russell This is another glamorous plugin.

Ancien maçon, jamais passé par un centre de formation, devenu pro sur le tard, l’arrière du MHR n’a découvert le Top 14 qu’en août dernier. Avant d’être appelé, mercredi, en équipe de France.

Il y a du Finn Russell, le génial ouvreur du Racing, chez Anthony Bouthier. Comme le fantasque Écossais, le nouvel appelé en équipe de France était, il y a encore six ans, maçon. À l’époque, le Landais joue avec les Espoirs à Dax, club de Pro D2. Mais ses horaires – il travaille dans l’entreprise de son oncle à Pouillon – rendent incompatible son intégration au centre de formation. L’ouvreur ne sera donc pas conservé. Grâce à un ami, il trouve cependant un point de chute : Vannes, en Fédérale 1. Il a 22 ans et s’engage pour une saison, comme semi-pro. Sans plan de carrière. Juste histoire de voir. De se jauger.

»LIRE AUSSI – XV de France : qui sont les six grosses surprises de la liste de 42 ?

Deux ans plus tard, Anthony Bouthier a inscrit 14 essais en 19 rencontres et marqué le match de la montée contre Massy d’un raid victorieux de 80 mètres. Le voilà en Pro D2, replacé à l’arrière et nommé capitaine du club breton. À l’étage du dessus, il continue à se faire remarquer.

I like constituents, because they are the beautiful.

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source