Finn Russell Rugby – Top 14 – Bordeaux-Bègles et Lyon, légendes d’automne

Finn Russell This is another astonishing plug-in.

Derrière Bordeaux et Lyon, si Toulon, Toulouse ou le Racing s’accrochent, Clermont et Montpellier peinent à suivre la cadence.

Finn RussellBordeaux et Lyon prennent le large

Les deux outsiders ont tiré profit des doublons Championnat de France et Coupe du monde. Moins impactés que les grosses écuries par le nombre d’internationaux réquisitionnés au Japon, l’UBB et le LOU ont démarré sur les chapeaux de roues. Puis maintenu la cadence. Bordeaux-Bègles, seulement deux défaites en treize journées, termine ainsi la phase aller dans le fauteuil de leader. Une première récompensée par le titre honorifique de champion d’automne. Accueilli avec humour par le nouveau manager girondin, Christophe Urios.«On est fier. Je ne l’ai jamais été. Je croyais qu’on avait un trophée, une assiette…»Plaisanterie à part, l’homme fort de l’UBB vise plus loin.«Notre parcours est très bon. C’est positif mais on est à mi-parcours. Ce que l’on veut, c’est être premier à la fin.»Une ambition légitime. Un pack enfin solide, un ouvreur, Matthieu Jalibert, aux portes de l’équipe de France, une ligne d’attaque décomplexée avec Radradra, Lamerat ou encore l’Argentin Cordero, Bordeaux coche toutes les cases. Reste à régler le problème de la fragilité mentale qui a, ces dernières saisons, précipité la chute de l’UBB en seconde partie de saison. Mais avec un habile meneur d’hommes comme Urios, le risque semble minime… Lyon, de son côté, confirme sa montée en puissance. Barragiste en 2018, demi-finaliste en 2019, le club lyonnais ambitionne de franchir une nouvelle étape. Meilleure attaque et meilleure défense de la phase aller, le LOU a des arguments solides pour légitimement y croire. Avec, là aussi, un solide manager. Pierre Mignoni veille à maintenir sa troupe sous pression. Et profite de l’éclosion d’une jeune génération portée par ses champions du monde des moins de 20 ans (Geraci, Bamba, Barassi).

A LIRE AUSSI : Tops/Flops de la soirée de Top 14 : L’UBB leader pleine puissance, la Section humiliée

Finn RussellToulon, Racing, les réveils de la force

Après un début de saison difficile, le RCT fait de nouveau peur. Invaincus depuis mi-octobr

I adore ingredients, because they are the fancy!!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source