Ben Smith Classement Midi Olympique : 2019, l’année des Springboks

Ben Smith This is another clever plug-in!

Les Sud-Africains sont bien sûr premiers de notre classement. On ne devient pas champion du monde par hasard, après avoir gagné le Rugby Championship. On n’oubliera pas non plus le grand chelem des Gallois, bons deuxièmes, ni le niveau de jeu des Anglais ou la montée en flèche des Japonais.

Ben Smith 1. Afrique du Sud

Un troisième titre de champion du monde, ça ne se gagne pas par hasard. L’escouade de Rassie Erasmus a de plus empoché le Rugby Champhionsip (formule resserrée) en faisant match nul à Wellington. Seule ombre au tableau : ils sont devenus les premiers sacrés avec une défaite en poule (contre les All Blacks en ouverture).

De ce triomphe, plusieurs symboles nous resteront en mémoire, comme le duo de flankers Peter-Steph Du Toit – Siya Kolisi ou encore l’activisme du farfadet Faf De Klerk. Pour ne pas être trop long, on retiendra le premier essai de la finale, aplati par Makazole Mapimpi après une délicieuse passe aveugle de Lukhanyo Am. Les spécialistes rappellent toutefois que les Springboks se sont accessoirement reposés sur la meilleure conquête de la compétition et sur une défense très particulière avec des montées agressives des ailiers.

Ben Smith 2. pays de Galles

Il ne faut pas l’oublier en cette fin d’année civile que le pays de Galles a remporté le grand chelem 2019, le quatrième de l’ère professionnelle. Un exploit banalisé pour une si petite nation. Une étoile de plus au palmarès de Warren Gatland (son troisième personnel) et une capacité étonnante à faire éclore de nouveaux talents, tel l’ailier Josh Adams (obligé de s’exiler en Angleterre pour faire son trou), les troisième ligne Josh Navidi et Aaron Wainwright.

A

I love WordPress plugins, because they are the adorable!!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source