Finn Russell Rugby – Coupes d’Europe – Pourquoi le Racing 92 piétine dans son Arena

Finn Russell I be nuts about extensions, because they are beautiful.

Le club francilien, opposé vendredi aux Ospreys en Coupe d’Europe, connaît des ratés à domicile. Alors, cette enceinte fermée, avantage ou inconvénient ?

«Un gymnase» selon Yoann Maestri, le deuxième ligne du Stade Français. «Une salle des fêtes» pour Christophe Urios, le manager de Bordeaux-Bègles. Paris La Défense Arena, l’enceinte du Racing 92 – qui reçoit les Ospreys vendredi soir (20 h 45,beIN Sport) -, est totalement fermée et dotée d’une pelouse synthétique. Une petite révolution dans le rugby, qui devient pour la première fois un sport totalement indoor. «Je l’aime bien, l’Arena, et je suis très fier d’y jouer, répond Laurent Travers, le directeur du rugby du club altoséquanais. D’ailleurs, les équipes qui y viennent ne la critiquent plus une fois qu’elles y ont joué.» Sûrement parce que les conditions de jeu spéciales réussissent plutôt bien aux équipes qui se déplacent à Nanterre.

»LIRE AUSSI – Retière au Figaro : «La règle magique qui changerait tous les comportements n’existe pas»

Dernier exemple en date : l’UBB est venue y gagner (30-34) fin novembre. Une mauvaise habitude pour le club du 92 qui ne s’est imposé qu’une fois cette saison à domicile en Top 14, concédant un nul et trois revers. Pour devenir la plus mauvaise équipe du Top 14 sur son terrain (6 points en 5 matchs). Le troisième ligne Baptiste Chouzenoux reconnaissait récemment qu’«il faut qu’on trouve à nouveau la recette pour gagner à domicile». Même constat pour le centre et capitaine Henry Chavancy : «Depuis le début de la saison, on a eu des résultats en dents de scie à domicile.

I be wild about plugins, because they are the unbelievable!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source