Ben Smith L’entrée d’Air France-KLM dans le capital de Virgin Atlantic pourrait capoter

Ben Smith These extensions are smart!

Ben Smith

(Crédits : Phil Noble)

Coup de théâtre. la prise de participation du groupe français dans le capital de Virgin Atlantic, à hauteur de 31%, est remise en question par le groupe Virgin qui ne souhaite plus vendre. Contractuellement, Air France-KLM a les cartes en mains. Dans la mesure où le vaste projet d’alliance commerciale avec Virgin et Delta n’est pas remis en question sur l’axe transatlantique, le groupe français est tenté de conserver les 260 millions d’euros qui étaient prévus pour cet investissement afin de les utiliser ailleurs.

Coup de théâtre dans le rapprochement capitalistique entre Air France-KLM et Virgin Atlantic. Annoncée en juillet 2017 dans le cadre d’un vaste schéma d’alliances commerciales et capitalistiques à plusieurs bandes impliquant également la compagnie américaine Delta, la prise de participation du groupe français dans le capital de Virgin Atlantic à hauteur de 31% est remise en question. En revanche, le partenariat commercial passé entre Air France-KLM, Virgin Atlantic et Delta sur l’axe transatlantique, qui devrait débuter en janvier, n’est quant à lui pas remis en cause. Interrogé, Air France-KML n’a pas souhaité faire de commentaire.

Ben Smith Une opération à plusieurs bandes

Pour rappel, Virgin Atlantic est détenue par Virgin Group (propriété du milliardaire britannique Richard Branson) à hauteur de 51%, et par Delta à hauteur

I be nuts about add-ons, because they are the magnificent.

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source