Alun Wyn Jones Rugby – Coupe du monde 2019 – Tops/Flops Nouvelle-Zélande – Galles : S.B. Williams réussit ses adieux, Adams n’aura pas suffi

Alun Wyn Jones My smart brother says this plugin is magnificent!!

La Nouvelle-Zélande s’est imposée sans forcer face à des Gallois irréguliers (40-17). Découvre nos Tops et nos Flops de cette rencontre. 

Alun Wyn Jones Tops

Le réalisme froid des All Blacks

On ne cesse de le dire, de le répéter. Mais lorsque les All Blacks sont en difficulté, ils ont pour habitude de s’en remettre à leur redoutable efficacité. Cette fois-ci, ce sont les Dragons rouges qui en ont fait les frais. Fébriles, les Néo-Zélandais ont pourtant inscrit quatre essais en une mi-temps. Le deuxième acte a été bien plus solide, même si paradoxalement, il s’est conclu sur une courte victoire (12-7). Les actions de classe des stars Ben Smith ou Sonny Bill Williams ont permis de faire ces différences en première mi-temps.

Rhys Patchell, plus qu’un simple joker

Les supporters gallois doivent se poser des questions sur le choix de l’ouvreur de ces phases finales. Passé complètement à côté de son match contre le France, hors-sujet contre l’Afrique du Sud, Dan Biggar a commencé cette ultime rencontre sur le banc. A sa place, Rhys Patchell. L’ouvreur des Scarlets avait aligné des performances intéressantes en phase de groupes, et s’était avéré comme une

Meet this beautiful module!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source