Mako Vunipola DIRECT. Rugby – Champions Cup : Racing 92 – Saracens, choc de la première journée à l’Arena

Mako Vunipola This is one huge add-on.

Certes, ce n’était qu’une équipe bis des Saracens, mais le Racing 92 a surclassé les champions d’Europe en titre (30-10) au terme d’un match plein, empochant un bonus offensif de bon augure pour la suite de la Champions cup. Les Franciliens, menés par un Finn Russell inspiré, ont surtout pris les Anglais sur la vitesse de leurs trois-quarts.

Dans la tourmente depuis la lourde sanction pour dépassement de la masse salariale, qui les pénalise de 35 points en championnats, les Saracens se déplaçaient l’Arena avec une équipe bis. Sans son parterre d’internationaux, les Owen Farrell, Billy et Mako Vunipola, Eliott Daly, Jamie George, Maro Itoje ou George Kruis pour affronter le Racing 92 donc. La priorité c’est le maintien en Premiership (la première division anglaise), d’autant plus que le club a décidé de ne pas faire appel.

Dans ce contexte tronqué, le Racing n’avait pas le droit à l’erreur, surtout s’il nourrit des ambitions dans cette compétition que son président Jacky Lorenzetti rêve de remporter.

Mako Vunipola Thomas sur orbite

Prenant donc ce match très au sérieux les Franciliens ont très bien démarré le match, mettant immédiatement beaucoup de rythme, assurant des libérations et jouant dans les intervalles.
Virimi Vakatawa était le premier à aplatir dans l’en-but anglais dès la 10e minute grâce à une passe au cordeau de Machenaud. Vakatawa qui se montrait encore décisif en plaçant Teddy Thomas sur orbite pour le deuxième essai (26e). À la mi-temps, le Racing menait 18-3.

Le 2e acte, hormis une interception qui permettait aux Anglais de réduire temporairement le score, fut une nouvelle une course en avant des hommes de Laurent Travers.

Mako Vunipola Importance des internationaux

Russell fautif sur sa passe interceptée se rattrapait en mystifiant la défense anglaise, ponctuant le festival offensif d’une ligne de trois-quart très en vue et très en verve. Vakatawa, Chavancy, Imhoff, Thomas, Russell, Dulin. Les trois-quarts du Racing 92 ont été à la hauteur de leur réputation. Ce sont ensuite les avants, qui concluaient le travail grâce à un essai en force de Lauret, symbole de la domination physique du pack francilien sur celui des Saracens, preuve de l’importance des internationaux dans cette équipe des Sarries, notamment dans le domaine de la puissance.
Avec le bonus en poche, le Racing réalise une bonne opération. La tache sera autrement plus ardue la semaine prochaine à Limerick, au mythique Thomond Park, contre le Munster.

++ Champions Cup. Le bilan de la première journée des clubs français

La Fiche technique

RACING 92 – SARACENS :30 -10 (mi-temps : 18-3)
A Nanterre (Arena), spectateurs : 20275

Arbitre : Andrew Brace (IRL)

RACING 92 : 4 essais Vakatawa (10e), T. Thomas (26e), Russell (54e), Lauret (65e), 2 transformations Machenaud (10e, 54e), 2 pénalités Machenaud (6e, 21e)

SARACENS : 1 essai Lozowski (51e), 1 transformation B. Spencer, 1 pénalité B. Spencer (25e)
Exclusion temporaire : Saracens : Whiteley (74e)

RACING 92 : Dulin (Zebo 74e) – T. Thomas, Vakatawa, Chavancy (cap.), Imhoff – (o) Russell (Volavola 70e), (m) Machenaud (Iribaren 56e) – Chouzenoux, Claassen, Lauret (Tanga 70e) – Palu, Do. Ryan (Bird 66e) – Gomes Sa (Oz 66e), Chat (Baubigny 66e), Ben Arous (Kolingar 66e)

SARACENS :M. Gallagher (D. Willemse 56e) – Maitland, Lozowski, Tompkins, Segun – (o) M. Vunipola (D. Taylor 56e), (m) B. Spencer (Whiteley 61e) – Earl, Wray (cap.), Isiekwe – Hunter-Hill (Kpoku 53e), Skelton (Reffell 70e) – Lamositele (Koch 42e), Singleton (J. Gray 66e), Carré (Crean 70e)

Mako Vunipola Revivez le fil du match

Suivez le direct de l’événement

dimanche 17 novembre

16h23

Racing 92 – Saracens : 30-10

18h15

Merci à toutes et à tous d’avoir suivi en direct cette rencontre en notre compagnie. Bonne soirée et à très vite sur notre site ! 

18h11

La touche menant au dernier essai du Racing, dans un stade en feu : 

Mako Vunipola

18h09

Camille Chat, lui aussi auteur d’un très bon match : 

Mako Vunipola

18h06

Quelle victoire du Racing 92 : 

Une victoire fantastique du @racing92 contre les champions en titre @Saracens !

Deux fois finaliste en Champions Cup, les Ciel et Blanc pourront-ils la remporter pour la première fois à Marseille ??

Un très bon début de campagne…  pic.twitter.com/EB6tjMq08u

— Champions Cup France (@ChampionsCup_FR) November 17, 2019

18h05

Virimi Vakatawa élu homme du match : 

Mako Vunipola

18h04

80′ C’est fini !!! Le Racing 92 vient de livrer un très gros match face aux champions d’Europe en titre qui n’ont jamais réussit à inquiéter les locaux. La victoire est bonifiée pour le Racing, la Paris Défense Arena a vécu un sacré spectacle de la part de ses joueurs. 

18h01

79′ Ce n’est plus qu’une question de secondes avant la fin. Les joueurs anglais tentent le jeu au pied pour aller chercher un essai pour l’honneur. 

18h00

78′ Deux joueurs des Saracens étaient au sol. Une mêlée pour les Anglais à venir. 

17h58

78′ Les Saracens s’en sortent et finissent par faire provoquer un en-avant. Ils peuvent se relancer. 

17h56

77‘ Le Racing décale le jeu à gauche puis revient à droite, mais la défense des Saracens ne craque pas. 

17h55

75′ Quelle mêlée des Racingmen !!Comme l’essai précédent sauf que Claassen est bien bloqué. Le 5e essai semble proche. Nouvelle faute à quivre pour le Racing. 

17h53

Mako Vunipola

74′ Whiteley est coupable d’une mauvaise faute, les Anglais vont finir à 14. Mêlée aux 5 mètres pour le Racing 92. 

17h51

71′ La suite des changements du Racing : 

17h48

70′ Les deux équipes effectuent de nombreux changements. 

COACHING’ | Racing v Saracens

Changement de 1ère ligne pour nos Ciel et Blanc !

Eddy Ben Arous Hassane Kolingar
Camille Chat  Teddy Baubigny
Cedate Gomes Sa Ali Oz

Racing 23 – 10 Saracens #R92vSA#RacingFamily

— Racing 92 (@racing92) November 17, 2019

17h44

Mako Vunipola

66′ Essai pour la Racing ! Lauret peut se sortir du maul et aller mettre son essai pour le bonus offensif. Préstation quasi-parfaite du Racing 92. Transformation dans le cion manquée par Iribaren. 30-10 

17h41

64′ Oh lala le Racing a bien faillit mettre un nouvel essai ! Sur la touche, le Racing sort bien, le jeu de passe rapide décale le jeu à gauche avec en prime une superbe chistera. Malheureusement, Imhoff se fait découper à quelques centimètres de la ligne. Touche dans les 5  mètres à suivre pour le Racing. 

17h41

63′ Finalement la touche est rejouée. 

17h40

62′ Ah c’est manqué pour le Racing qui se fait chiper la balle en l’air. 

17h39

61′ Encore une pénalité pour le Racing 92. Ils vont prendre la pénaltouche pour aller chercher le bonus offensif. 

17h38

This is the beautiful plug-in ever%sentence_ending

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source