Beauden Barrett Mondial de rugby: All Blacks, paris perdus et nouvelle page

Beauden Barrett This is one fancy extension!!

La Coupe du monde ratée des All Blacks a mis en pleine lumière les paris manqués par le sélectionneur Steve Hansen, qui quittera son poste à l’issue de la compétition. La Fédération misera-t-elle sur la continuité ou, face au constat d’échec, osera-t-elle une rupture ?

Le match pour la troisième place, contre le pays de Galles vendredi prochain à Tokyo, permettra tout au mieux aux Néo-Zélandais de quitter sur une note un peu moins amère la compétition, dans laquelle ils ont connu, samedi contre l’Angleterre en demi-finales (19-7), leur première défaite depuis 2007.

Mais il n’en changera pas la face, marquée du sceau de l’échec, puisqu’ils visaient un troisième titre consécutif.

Avant de dire au-revoir à Hansen qui, en poste depuis l’après Mondial-2011 (il était auparavant adjoint), affiche un bilan ahurissant de 86% de victoires, marqué par le titre planétaire de 2015 mais légèrement terni par l’échec de 2019.

Certains de ses choix ont interpellé, quand bien même il avait sous la main un matériel de qualité moindre qu’il y a quatre ans, après les départs des monuments Dan Carter (112 sélections), Richie McCaw (148 sél.), Conrad Smith (94 sél.) et Ma’a Nonu (103 sél.).

Une ligne arrière plus expérimentée ne se serait sans doute pas entêtée, comme samedi, à relancer à tout crin à la main de son propre camp pour aller s’empaler sur les barbelés dres

I like plug-ins, because they are the helpful.

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source