Ben Smith Air France : le nouveau plan de vol de Ben Smith

Ben Smith I be crazy about ingredients, because they are helpful!!

Ben Smith
Ce mardi, Ben Smith est passé sur le gril des investisseurs. Pendant deux heures, le patron d’Air France-KLM a détaillé sa stratégie pour les cinq prochaines années.

Sa parole est rare. Elle est donc scrutée. Arrivé en septembre 2018, le nouvel homme fort d’Air France-KLM, le Canadien Benjamin Smith, s’est livré ce mardi à un exercice de pédagogie et de séduction à l’intention des investisseurs. En scène, sous les projecteurs, il a détaillé les grandes lignes de son plan stratégique, qui doit aboutir d’ici cinq ans à une marge opérationnelle de 7 à 8% contre 5% actuellement pour l’ensemble du groupe. “Dans un environnement concurrentiel et en pleine transformation pour les compagnies aériennes européennes, Air France-KLM a tous les atouts pour retrouver sa place de leader”, a expliqué celui qui a débarqué à Paris dans un quasi-anonymat, rompant la longue lignée des PDG énarques du pavillon français.  

180 millions d’euros de perte sur le marché intérieur

Pour parvenir à son ambitieux objectif financier, l’ancien dirigeant d’Air Canada s’est appliqué pendant un an à dénouer, une à une, les tensions sociales de l’ère Janaillac, marquée par des grèves à répétition et une image très écornée de la compagnie. Celui qui a rappelé aux investisseurs que les grèves avaient coûté “près d’un milliard d’euros sur les sept dernières années”, a vanté son travail effectué sur le plan social, arrachant en douze mois “une vingtaine d’accords”. Un préalable indispensable pour pouvoir développer et redessiner l’entreprise.  

These ingredients are quite astonishing!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source