Mako Vunipola My astonishing mom says this plugin is unbelievable.

La finale avant l’heure tourne au match piège: le Racing 92 n’a pas le droit à l’erreur dimanche (16h15) à l’Arena face à l’équipe bis des Saracens, qui restent très compétitifs même en ayant fait du maintien en championnat d’Angleterre une priorité.

“On sait qu’on va affronter ce qui se fait de mieux en Europe. Que ce soit avec Pierre, Paul ou Jacques, leur système de jeu est bien huilé”, évacue l’entraîneur des Ciel et Blanc Laurent Travers, impassible à l’annonce de la composition des champions d’Europe en titre sans leurs joueurs majeurs (Owen Farrell, Eliott Daly, Maro Itoje, George Kruis, Jamie George, Billy et Mako Vunipola…) pendant le point presse vendredi.

Mark McCall, l’entraîneur des champions d’Europe et d’Angleterre, avait prévenu qu’il n’enverrait pas ses vice-champions du monde anglais deux semaines après la finale perdue face à l’Afrique du Sud. Les 35 points de pénalité au classement du championnat anglais et 5,3 millions de livre (6 M EUR) d’amende infligés par la Ligue anglaise pour contournement du plafond salarial ont également changé la donne pour les Sarries: sauver le club en Premiership est désormais une priorité absolue, au détriment de la Coupe d’Europe.

– Pas un “cadeau” –

Peu importe pour le Racing. “On va quasiment retrouver l’équipe qui a affronté Gloucester”, avertit le manager. Un choc du championnat anglais

These plug-ins are quite smart!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source