Angleterre – Afrique du Sud/Coupe du monde de rugby EN DIRECT : Qui succédera aux All Blacks sur le toit du monde ? Suivez le live de la finale avec nous

These components are adorable!!

11h57:Impressionnants depuis le début de la Coupe du monde, intraitables face aux Néo-Zélandais en demi-finale, les favoris anglais sont passés complètement à côté de cette finale. Dominateurs en conquête avant d’achever leurs adversaires avec deux essais d’ailiers, les Springboks rejoignent donc les All Blacks au panthéon du rugby mondial, avec un troisième sacre, après 1995 et 2007. Selon la règle des douze ans, ils devraient être irrésistibles en 2031… Ce fut un plaisir de partager ce direct avec vous !!! Excellent samedi à vous tous.VIVE LE RUGBY ET CHESLIN KOLBE !!!

11h55: C’est fini ! Des coups de klaxons retentissent à Pretoria. On s’embrasse au Cap.L’AFRIQUE DU SUD EST CHAMPIONNE DU MONDE !!!!

79e:Alors que le graveur ne s’embête pas avec la glorieuse incertitude du sport et inscrit le nom de l’Afrique du Sud sur la coupe William Webb Ellis.

74e: Cette fois, la cabane est tombée sur le bulldog anglais !Les Sud-Africains récupèrent un ballon qui aboutit (enfin) sur l’aile droite de Cheslin Kolbe. Le Hobbit du Stade Toulousain estourbit Owen Farrell et va planter l’essai de la gagne, transformé par Pollard.

74e: KOLBE ! KOLBE !! KOOOOOOOOOLBE !!!!!!!!!!!

73e:L’arrière anglais Elliot Daly qui vomit un ballon avant de se tenir le mollet. Quand ça veut pas…

71e: Non maisc’est énorme ce qui est en train de se passer!!! Clairement outsiders, les Sud-Africains sont tout près de rattraper les Néo-Zélandais au nombre de titres mondiaux gagnés.

68e: TREIZE POINTS D’AVANCE POUR LES SPRINGBOKSà douze minutes de la fin. Cela sent le troisième titre mondial !

67e: M. Garcès demande la vidéo (sinon, ce n’est pas drôle). On vérifie la passe de Marx à l’origine de l’action etl’essai de Mapimpi est validé !!!C’est son sixième de la compétition qu’il a initié avec un astucieux coup de pied, récupéré par le centre Am qui lui a ouvert un boulevard. Pollard transforme !

66e:OH MACAREL, UN ESSAI DANS CETTE FINALE !!!!!!!!

63e: LA FAUTE DEBILE !!! L’ailier anglais Watson se prend subitement pour un Français et vient bousculer à l’épaule son homologue sud-africain Mapimpi, alors que le ballon est (encore) en l’air. Mais Pollard ne passe pas la pénalité.

62e: Qui a dit qu’il n’y avait que des coups de pied et des mêlées dans ce match ?

— Rugby World Cup (@rugbyworldcup) November 2, 2019

59e: Hors-jeu sud-africain sur le renvoi. Jérôme Garcès va avoir les lèvres gercées à force de siffler des pénalités.Farrell réduit l’écart.

57e: Kolbe touche enfin un ballon sur son aile, il fait deux mètres avant d’être plaqué par Jonny May. Pas grave pour les Boks, qui avaient récupéré une pénalité auparavant. Avantage terminé,Pollard redonne neuf points d’avance à la patrie de Pierre Issa.

54e: La rebellion anglaise se confirme ! Curry, l’une des taupes de la troisième ligne anglaise, vient gratter un ballon dans les bras de Pollard. Nouvelle pénalité pour Farrell ! Mais c’est raté cette fois.

52e: Et Farrell qui ramène l’Angleterre à six points(9-15) !!!

50e: Décision très forte d’Eddie Jones, qui sort son ouvreur George Ford, pour faire rentrer le centre Henry Slade pour l’associer à Manu Tuilagi. Farrell prend le numéro 10. Choc psychologique ? En tout cas, la mêlée anglaise pulvérise celle des Springboks dans la foulée. Et leSwing Low, Sweet Chariotrésonne de nouveau…

49e:Voilà, c’est un peu ça.

L’Angleterre à l’attaque pic.twitter.com/xZtFRvrD02

— Tonton René le SudAf (@b31stfc) November 2, 2019

46e:L’Afrique du Sud change ses deux piliers juste avant une mêlée ou les nouveaux venus pulvérisent le pack anglais. Pas bon pour le moral de Vunipola et compagnie tout ça. Surtout que Pollard transforme tranquilou une pénalité de 50 mètres.Neuf points d’écart pour les Boks, quand même.

43e: « Vous ne passerez pas !!! » semblent hurler les Springboks qui défendent comme des malades, à l’image de Pieter-Steph « Gandalf » Du Toit.

Meet this unbelievable constituent.

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source