Sunday, November 17, 2019
Home Rugby World Cup 2019 Coupe du monde de rugby 2019 : les adieux partagés de Steve...

Coupe du monde de rugby 2019 : les adieux partagés de Steve Hansen et Warren Gatland

51
Coupe du monde de rugby 2019 : les adieux partagés de Steve Hansen et Warren Gatland

This is another interesting module.

Rugby

  • Coupe du monde de rugby
  • Les deux sélectionneurs, tous deux nés en Nouvelle-Zélande, entraînaient leur équipe pour la dernière fois lors du match pour la troisième place remporté par les All Blacks (40-17). Les Gallois pour Gatland, les Néo-Zélandais pour Hansen.

    Par Adrien Pécout Publié aujourd’hui à 15h02, mis à jour à 15h22

    Temps deLecture 4 min.

    Warren Gatland, à droite, serre la main de son compatriote Steve Hansen, le 1er novembre à Tokyo.
    Warren Gatland, à droite, serre la main de son compatriote Steve Hansen, le 1er novembre à Tokyo. Mark Baker / AP

    Il a marché longtemps sur la pelouse, les mains dans les poches. Il en a parfois sorti une ou deux, pour saluer quelqu’un resté en tribunes. Puis il a rajusté le col de son costume cravate, pour fermer la marche et s’en aller recueillir sa médaille de troisième. Pas grand-chose, pour un entraîneur de la stature de Steve Hansen, déjà double champion du monde : en 2011 comme adjoint, et en 2015 comme entraîneur principal.

    Vendredi 1er novembre, le Néo-Zélandais disputait son dernier match de sélectionneur avec les All Blacks : celui de la troisième place, la « petite finale » de la Coupe du monde, comme on l’appelle gentiment. Une victoire solide sur les Gallois (40-17), dans un stade de Tokyo de plus en plus frisquet, à la veille de la grande finale, Afrique du Sud-Angleterre, prévue le lendemain à Yokohama.

    Lire aussiCoupe du monde de rugby 2019 : la Nouvelle-Zélande remporte la petite finale (40-17) contre le Pays de Galles

    A quelques mètres, l’équipe galloise se tient en ligne, elle aussi restée sur la pelouse. D’un même élan, là voilà qui s’incline devant le public. Warren Gatland aussi, en bout de ligne. L’autre Néo-Zélandais disputait aussi son dernier match de sélectionneur, mais lui du côté des Gallois. Lui aussi avec une cravate (rouge, comme son équipe), et une pochette en sus.

    Drôles d’adieux communs pour ces deux compatriotes. Deux exemples de stabilité, Hansen en poste avec les Néo-Zélandais depuis fin 2011, Gatland avec les Gallois depuis fin 2007. Pour se départager samedi,« un jeu à boire »aurait aussi été envisageable. C’était la plaisanterie du président de la Fédération néo-zélandaise de rugby, Steve Tew, rapportée par Gatland. Tout cela pour dire l’intérêt limité du match.

    « Un privilège »

    Mais non, on a do

    This is the huge WordPress plugin ever%sentence_ending

    Read full article at the Original Source

    Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source

    https://customizeateeshirt.com   https://bijouxclassique.net   https://www.lesmaillotsdebain.net/   https://mgfetes.fr   https://www.boutique-maillot-bain.com/   https://lingedelitpascher.com   https://wa-news.com   https://www.e-lingerie.net/   https://www.collegae.net/   https://casques-audio.com