Coupe du monde de rugby 2019 : Rassie Erasmus, programme gagnant pour le rugby sud-africain

My astonishing sister says this plugin is smart!

  • Rugby

En deux saisons à peine, le sélectionneur a remis les « Boks » debout. Ils affronteront l’Angleterre en finale pour un troisième titre mondial, après ceux de 1995 et 2007.

Par Adrien Pécout Publié aujourd’hui à 19h20

Temps deLecture 2 min.

Rassie Erasmus à Yokohama, le 27 octobre.
Rassie Erasmus à Yokohama, le 27 octobre. Mark Baker / AP

Voilà peut-être la plus belle action du match. Un drop juste devant les poteaux… et juste avant le coup d’envoi. Œuvre de Johan « Rassie » Erasmus, chemise blanche entrouverte, pantalon de costume. La suite ? Beaucoup moins amusante, sur la pelouse de Yokohama, dimanche 27 octobre : une demi-finale laborieuse, pour ne pas dire très ennuyeuse, et une chiche victoire de l’Afrique du Sud sur les Gallois (19-16).

Lire aussiCoupe du monde de rugby 2019 : les Sud-africains s’imposent au terme d’une triste demi-finale

Mais une victoire quand même, ce qui déjà suffit au retour de ces « Springboks » au premier plan.« On a gagné un certain respect,reconnaît leur sélectionneur, Erasmus, en poste depuis deux saisons à peine.Mais il reste encore la moitié du chemin à faire. »Comprendre : remporter la finale samedi 2 novembre, contre l’Angleterre. L’occasion d’un troisième titre mondial, après ceux de 1995 et de 2007.

Là où Eddie Jones cogite depuis quatre ans avec l’Angleterre, là où Warren Gatland sort de douze années avec les Gallois, le sélectionneur de l’Afrique du Sud occupe sa fonction depuis ma

This is the huge component ever%sentence_ending

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source