Beauden Barrett La gazette de la Coupe du monde de rugby 2019 : rêve gallois, arbitre chat noir et longévité

Beauden Barrett This is one clever extension!

  • Rugby
  • Coupe du monde de rugby

Dimanche, à partir de 10 heures, les Gallois espèrent se qualifier aux dépens des Sud-Africains pour la première finale de leur histoire. Ce qui constituerait aussi une affiche inédite 100 % européenne.

Par Florian SOENEN Publié aujourd’hui à 06h00, mis à jour à 06h22

Temps deLecture 3 min.

Beauden Barrett C’était hier

Angleterre – Nouvelle-Zélande (19-7). Le choc était annoncé dès le tirage au sort de la Coupe du monde, et a rendu grâce à cette attente : les deux équipes ont livré un match intense, que les Anglais ont finalement maîtrisé grâce à leur défense très agressive. Une entame canon avec un essai dès la deuxième minute de Manu Tuilagi, un demi d’ouverture George Ford qui a fait le travail en convertissant les pénalités et revoilà les Anglais en finale, douze ans après leur dernière contre l’Afrique du Sud en France (15-6). L’humiliation de 2015, où l’Angleterre, pays hôte du Mondial, n’avait pas passé le cap des poules, commence à s’atténuer.

Beauden Barrett Le Néo-Zélandais Beauden Barrett est taclé lors du match contre l’Angleterre, à Yokohama (Japon), le 26 octobre.
Le Néo-Zélandais Beauden Barrett est taclé lors du match contre l’Angleterre, à Yokohama (Japon), le 26 octobre. CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Beauden Barrett C’est aujourd’hui

Pays de Galles – Afrique du Sud (10 heures, à Yokohama). Les Gallois, tombeurs de la France en quarts de finale, ont fort à faire face aux Sud-Africains qui ont survolé tous leurs matchs à l’exception de la défaite inaugurale face à la Nouvelle-Zélande. Huit ans après la demi-finale perdue face à la France et quatre ans après la défaite en quarts contre ces mêmes Springboks, les Gallois vont, eux, tenter d’aller chercher leur première finale de Coupe du monde, pour offrir une première affiche inédite 100 % européenne en finale d’un Mondial de rugby.

Beauden Barrett C’est noté

4/14

L’arbitre français de la seconde demi-finale Jérôme Garcès sera particulièrement sous pression, notamment de la part des Sud-Africains. En quatorze rencontres qu’il a dirigées avec les Springboks, ceux-ci ne l’ont emporté que… quatre fois. Le bilan sur les onze derniers matchs est pire encore : une seule victoire !

Beauden Barrett L’arbitre français Jérôme Garcès, lors du match Angleterre-Australie, à Oita (Japon), le 19 octobre.
L’arbitre français Jérôme Garcès, lors du match Angleterre-Australie, à Oita (Japon), le 19 octobre. Christophe Ena / AP

La dernière dé

Meet this elegant constituent!!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source