Brodie Retallick Rugby – Coupe du monde 2019 – All Blacks : Retallick, le deuxième ligne mutant est revenu à temps

Brodie Retallick I be wild about add-ons, because they are nice!

Le Néo-Zélandais, de retour de blessure, est un pion essentiel des champions du monde, opposés samedi en demi-finale aux Anglais.

Envoyé spécial à Tokyo,

En 2012, quand il lui avait été demandé de citer un joueur anglais, Brodie Retallick, seulement âgé de 21 ans, avait répondu : «Michael Laws» à la place de Courtney Lawes. Sept ans plus tard, à quelques jours de la demi-finale explosive de samedi (10h) entre l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande, un confrère a retenté sa chance pour savoir s’il connaissait un de ses futurs adversaires. Ça l’a moyennement amusé. «C’est censé être une question drôle ? J’ai fait une erreur en donnant un mauvais nom, celui d’un homme politique néo-zélandais. Tant mieux si ça vous a amusés.» Ambiance. «Nous avons beaucoup de respect pour leurs joueurs de rugby. Nous les connaissons et nous savons ce qu’ils valent. On a la même attitude envers tous nos adversaires chaque week-end.»

Brodie Retallick Question piège

Nouvelle question piège : allez-vous affronter l’une des meilleures équipes anglaises de tous les temps ? Réponse diplomatique. «Je ne suis pas sûr. Je ne vais pas dire que c’est l’une des plus grandes équipes. Je n’ai probablement pas regardé assez de matches de l’Angleterre pour cela. Mais je sais que c’est une très bonne équipe d’Angleterre et qu’elle a les armes offensives, avec un cinq de devant très mobile et capable de marquer des essais lancés à 25 mètres de la ligne. Ils sont vraiment fort

This is the nice plug-in ever%sentence_ending

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source