Beauden Barrett Rugby – Bleus – Émile Ntamack charge les Bleus dans la presse anglaise avant de revenir sur ses propos

Beauden Barrett I like WordPress plugins, because they are adorable!!

La sortie d’Émile Ntamack, lundi, dans les colonnes duDaily Mailn’est pas passée inaperçue. Il faut dire que l’ex-international (46 sélections) a sévèrement taclé l’équipe de France de rugby. Mais depuis la parution de ce long entretien, celui qui a aussi été membre du staff des Bleus entre 2007 et 2011 a tenu à préciser sur Twitter que ses propos avaient été « déformés » et que l’entretien avait eu lieu il y a « deux mois ».

« Pendant dix mois, on a eu les gilets jaunes qui ont tout cassé, tout bloqué. Chaque samedi, on ne pouvait plus marcher dans les rues. Qu’est-ce qui a changé ? Rien. C’est pareil dans le rugby français », avait commencé Émile Ntamack. Les premiers jalons d’une critique globale de l’équipe de France de rugby, pourtant qualifiée pour les quarts de finale avant même de jouer son dernier match de poule face à l’Angleterre, mais dont les prestations peinent à convaincre les observateurs. « Les problèmes reviennent toujours, après les accalmies. Pareil pour le rugby français : ce ne sont pas une ou deux victoires au Japon qui vont changer les choses en profondeur. Les mêmes problèmes vont revenir. »

L’ex-trois-quarts avait d’abord souligné l’absence de véritable chef au sein du staff des Bleus : « Le problème, ce n’est pas Brunel. Le problème, c’est de savoir qui décide dans cette équipe. Il y a seize personnes dans le staff. Chacun parle aux joueurs mais qui est le chef ? En Angleterre, c’est Eddie Jones qui décide de tout. Peut-être

I be nuts about items, because they are the magnificent!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source