La gazette de la Coupe du monde de rugby 2019 : règlement, préparation et (petite) blague

I adore extensions, because they are awesome!!

C’est aujourd’hui

  • Angleterre – Australie (9 h 15)
Les sélectionneurs anglais (Eddie Jones, à gauche) et australien (Michael Cheika, à droite). Le dernier quart de finale entre les deux équipes remonte à trente ans.
Les sélectionneurs anglais (Eddie Jones, à gauche) et australien (Michael Cheika, à droite). Le dernier quart de finale entre les deux équipes remonte à trente ans. WILLIAM WEST / AFP

Comme on se retrouve. Les deux sélectionneurs, Eddie Jones pour l’Angleterre et Michael Cheika pour l’Australie, sont nés en Australie etont pratiqué le rugby ensemble au sein du club de Randwick, dans la banlieue de Sydney. Ces quarts de finale se joueront donc (aussi) sur le bord du terrain.

Si l’Australie n’est pas au meilleur de sa forme, battue par les Gallois (25-29) en match de poule, la finaliste de la dernière édition fait quand même partie des favoris. L’Angleterre, première de son groupe avec trois victoires bonifiées en trois matches, n’a pas joué depuis le 5 octobre, le crunch (face aux Français) ayant été annulé à cause du typhon. Eliminés de leur propre Mondial en 2015 en phase de poule, les Anglais auront à cœur de se racheter.

Mais la partie sera rude. Les deux équipes se sont rencontrées lors de six Coupes du monde. La dernière fois, en 2015, les Wallabies avaient écrasé les Anglais (33-13). L’Australie et l’Angleterre ont chacune une victoire à leur actif en finale l’une contre l’autre et, ironie du sort, à chaque fois le perdant était chez lui : l’Australie avait battu l’Angleterre (6-12) à Twickenham en 1991 ; l’inverse s’était produit en 2003 à Sydney (17-20). Autant vous dire que ça promet.

  • Nouvelle-Zélande – Irlande (12 h 15)
Le Haka des All Blacks avant le match contre la Namibie, le 6 octobre, qu’ils ont remporté 71 à 9.
Le Haka des All Blacks avant le match contre la Namibie, le 6 octobre, qu’ils ont remporté 71 à 9. CHRISTOPHE ENA / AP

L’Irlande a été secouée en phase de poule. Première nation au classement de World Rugby avant la compétition, juste devant la Nouvelle-Zélande, elle s’est fait surprendre par des Japonais (12-19) plus qu’en forme depuis le début de ce mondial (28-21 face à l’Ecosse). Deuxième de son groupe avec trois victoires bonifiées, le XV du Trèfle tentera d’accéder pour la première fois de son histoire à une demi-finale.

Les Irlandais n’ont pas hérité du quart le plus facile puisqu’ils affrontent les triples champions du monde et tenants du titre, les All Blacks (1987, 2011, 2015). S’ils ont été accrochés par l’Afrique du Sud pour leur match d’ouverture (23-13),

I adore constituents, because they are the unbelievable!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source