Liam Williams These plug-ins are beautiful.

Le maître de la défense galloise Shaun Edwards est annoncé depuis plusieurs mois comme un des entraîneurs adjoints du XV de France après la Coupe du monde. Mais avant le quart de finale de dimanche à Oita, il n’a toujours pas confirmé.

Mardi à l’hôtel des Gallois, un journaliste français interroge l’arrière Liam Williams sur l’entraîneur qui a fait de leur défense une référence mondiale. Mais il commet une erreur stratégique en mentionnant l’arrivée – supposée – d’Edwards au sein du futur staff des Bleus. L’attaché de presse des Gallois bondit: “cela n’a pas encore été annoncé… s’il rejoint la France un jour”. Rire des journalistes gallois, et fin de l’entretien.

Mercredi, nouvel épisode dans le feuilleton, en cours depuis un an, sur l’avenir incertain de cet ex-treiziste anglais, âgé de 52 ans. Réagissant à un article de L’Equipe selon lequel rien de définitif n’avait encore été signé entre Edwards et la Fédération française (FFR), le vice-président de cette dernière, Serge Simon, affirme sur Twitter: “Sois rassuré Shaun, c’était bel et bien ton contrat de travail, et nous sommes très honorés de t’accueillir après cette Coupe du monde.”

Si la FFR, qui attend la fin du parcours des Bleus au Japon pour rendre publique la nomination du futur sélectionneur Fabien Galthié et de ses adjoints, semble aussi nerv

Meet this beautiful constituent.

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source