Finn Russell Coupe du monde de rugby 2019 : le Japon file en quarts, tout un pays vit un exploit « historique »

Finn Russell I be crazy about plug-ins, because they are nice!

Finn Russell Kenki Fukuoka, dans ses oeuvres face aux Ecossais. Le joueur japonais sera désigné homme du match, à l’issue de la rencontre, dimanche 13 octobre.
Kenki Fukuoka, dans ses oeuvres face aux Ecossais. Le joueur japonais sera désigné homme du match, à l’issue de la rencontre, dimanche 13 octobre. WILLIAM WEST / AFP

C’est dans une atmosphère chargée d’émotion qu’une séduisante équipe nippone a balayé les doutes qui pouvaient encore planer sur la qualité de son effectif. Les Brave Blossoms ont battu le XV d’Ecosse 28 à 21, dimanche 13 octobre, à Yokohama (sud de Tokyo), et se qualifient ainsi pour les quarts de finale de la Coupe du monde. Une première historique pour le Japon, point d’orgue d’un parcours sans faute en phase de poule avec quatre victoires en autant de matches.

La belle soirée a permis au Japon d’oublier un temps le drame qui l’a frappé la veille. Le typhon Hagibis, présenté comme le plus puissant depuis 1958, a provoqué de graves inondations, d’importants dégâts et surtout fait au moins 26 morts dans le centre et l’est de l’Archipel.

Le typhon avait même failli causer l’annulation du match – ce qui a donné lieu à de vives tensions dans les jours précédant la rencontre entre les deux adversaires – comme il a provoqué celles des matchs France-Angleterre et Nouvelle-Zélande-Italie, samedi, et Canada-Namibie dimanche.

Une minute de silence a été observée en hommage aux victimes d’Hagibis, qui a fait au moins 26 morts.« Ça aurait été dommage que le match n’ait pas lieu, explique une femme vêtue d’une réplique du maillot japonais de 1932, année du premier match international de l’équipe nationale.J’avais préparé un teru-teru bozu avec le visage de Michael Leitch, et ça a marché ». Le teru-teru bozu (« brille, brille, moine ») est un talisman de tissu blanc, de la forme d’un fantôme, autrefois utilisé par les agriculteurs et aujourd’hui par les enfants pour avoir du beau temps lors d’événements importants.

Lire aussiCoupe du monde de rugby 2019 : le Japon et sa « légion étrangère » créent la surprise face à l’Irlande

Finn Russell « Un élan décisif au rugby au Japon »

Dans la douceur d’une soirée de Yokohama, les deux équipes, qui jouaient leur qualification, ont dominé chacune une période. Passé un premier essai écossais à la sixième minute par l’ouvreur Finn Russell, les Japonais ont su imposer leur jeu, enchaînant les séquences,

This is the unbelievable WordPress plugin ever%sentence_ending

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source