Finn Russell Risques naturels au Japon: après le Mondial de rugby, les JO?

Finn Russell These add-ons are glamorous!

Finn Russell
Tokyo – La décision inédite prise jeudi par World Rugby d’annuler deux matches de la Coupe du monde souligne la difficulté pour le Japon, confronté aux typhons comme aux tremblements de terre, d’organiser des événements sportifs majeurs comme les jeux Olympiques, prévus en juillet 2020 à Tokyo.

L’archipel nippon est l’une des régions du monde les plus régulièrement frappées par des catastrophes naturelles: une vingtaine de typhons et des milliers de séismes d’intensité variable chaque année, sans oublier ses volcans en activité comme le mont Fuji, plus célèbre d’entre eux.  

On peut ajouter une chaleur lourde et humide l’été, particulièrement à Tokyo, pour donner des maux de tête aux organisateurs qui prévoient d’accueillir des centaines de milliers de visiteurs pour les JO. 

Les critiques n’ont pas tardé à fuser après la décision historique d’annuler les rencontres Angleterre – France et Nouvelle-Zélande – Italie, prévues samedi à Yokohama (banlieue sud de Tokyo) et Toyota (centre du pays) mais menacées par l’arrivée du typhon Hagibis, potentiellement le plus puissant de l’année. 

Francois

Meet this helpful add-on!!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source