Owen Farrell Rugby – Bleus – Coupe du monde : vers un plan anti « rasants » des Bleus face aux Anglais

Owen Farrell I like addons, because they are astonishing!

Le souvenir est tenace, encore douloureux. Rappelez-vous : 10 février dernier, Twickenham. L’Angleterre pulvérise la France (44-8) dans le Tournoi des Six Nations. Six essais à un pour les hommes d’Eddie Jones, dont quatre à l’issue de subtils coups de pied rasants dans le dos des défenseurs tricolores.

C’est l’arrière Elliot Daly qui offre un caviar à son ailier Jonny May, l’autre ailier Chris Ashton qui sert encore May, le centre Henry Slade qui contraint l’ailier français Gaël Fickou à une grosse faute sur Ashton, synonyme d’essai de pénalité, ou encore l’ouvreur Owen Farrell qui tape en profondeur pour May avant de profiter d’un cafouillage du demi de mêlée Antoine Dupont dans l’en-but pour aplatir lui-même.

Deux joueurs sur le fond de terrain au lieu d’un

Quatre joueurs différents pour exécuter ces fameux rasants, quatre essais. Du grand art. Qui a forcément marqué les esprits des Bleus.« C’est parce qu’on a constaté à nos dépens pendant le dernier Tournoi que les Anglais, les Irlandais ou les Écossais tapaient souvent des coups de pied rasants dans notre dos qu’on a modifié notre système défensif,observe l’arrière Maxime Médard.On a estimé important d’avoir deux joueurs sur le fond de terrain, le 15 et le 10, au lieu d’un seul(le 15). Ça permet non seulement d’avoir deux mecs ca

I be mad for add-ons, because they are the nice!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source