[Avis d’expert] 5G : Une expérience spectateur augmentée pour la Coupe du monde de rugby 2023

These ingredients are adorable!

Pendant un an, le Japon est l’épicentre du sport mondial. La Coupe du monde de rugby sonne comme un échauffement pour les Jeux Olympiques, concentrant l’attention des fans, du grand public et des médias. En plus de l’opportunité pour lesBrave Blossomsd’atteindre les quarts de finale pour la première fois de leur histoire, c’est surtout l’occasion pour le Japon de faire rayonner ses traditions et ses savoir-faire.

Sport et médias en première ligne

A commencer par la 5G qui fait ses débuts au Japon, avec le test des premiers forfaits grand public affichés partout dans la ville. Dans la fan zone et devant le stade, les opérateurs font tester les cas d’usages futurs de la 5G : réalité augmentée, réalité virtuelle, diffusion 8k… la 5ème génération de standards pour la téléphonie mobile préfigure une révolution pour de nombreuses industries avec en première ligne le sport et les médias.

Habitant à Tokyo, j’ai eu l’occasion d’aller soutenir le XV de France lors de son épique victoire contre les pumas argentins. Au delà de la passion du match et ses rebondissements, j’ai pu constater que l’actuelle expérience spectateur du stade ne propose rien de bien nouveau par rapport à un match des années 2000. Loin des promesses des expériences 5G de la fan-zone, les points de frictions restent les mêmes à chaque match. Impossible de poster ses meilleurs clichés sur Instagram comme tout bon millenial qui se respecte : le réseau est saturé, et mon selfie de célébration du 1er essai se publié 30 minutes en retard au moment où l’argentine est repassée devant. Cantonné en catég

This is the magnificent component ever%sentence_ending

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source