La gazette de la Coupe du monde de rugby : des Irlandais rassurés, un algorithme perturbé, et un Italien surcapé

I adore extensions, because they are nice!

C’est aujourd’hui

  • Afrique du Sud-Italie (11 h 45, poule B)
A l’issue du match entre l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande le 21 septembre 2019.
A l’issue du match entre l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande le 21 septembre 2019. ANNEGRET HILSE / REUTERS

On va pouvoir vérifier si l’Italie est (vraiment) sur une bonne lancée. Victorieuse deux fois en deux matchs avec deux bonus offensifs à la clé, face à la Namibie (47-22) puis au Canada (48-7), la Squadra Azzura est en tête de sa poule, devant les… All Blacks et l’Afrique du Sud ! Les gros chocs pour les coéquipiers de Sergio Parisse, le capitaine italien, restent néanmoins à venir. Et le premier, c’est aujourd’hui face aux Sud-africains.

Les Springboks, actuellement troisièmes de cette poule B, après leur défaite face aux All Blacks (13-23), ont besoin d’une victoire bonifiée pour revenir dans la course. Ce match aux allures de faux huitièmes de finale pourrait, si l’Italie venait à gagner, être synonyme d’un nouvel exploit dans cette Coupe du monde, après celui de l’Uruguay face aux Fidji (30-27) et du Japon face à l’Irlande (19-12).

Coupe du monde de rugby 2019 : la composition du XV de France contre les Tonga

Jacques Brunel a dévoilé jeudi la composition du XV de France qui affrontera les Tonga dimanche 6 octobre, à Kumamoto. Le sélectionneur des Bleus a préféré Baptiste Serin à Antoine Dupont pour former la charnière avec Romain Ntamack. Serin avait réalisé une excellente entrée en jeu mercredi face aux Etats-Unis (33-9), inscrivant notamment le quatrième essai tricolore.

Jacques Brunel a par ailleurs reconduit quatre joueurs titulaires face aux Américains : le talonneur Camille Chat (à la place de Guirado), le deuxième ligne Paul Gabrillagues, l’ailier Alivereti Raka et le centre Sofiane Guitoune. Le pilier Jefferson Poirot sera capitaine.

Le XV de départ (remplaçants non communiqués par la Fédération) :Médard – Penaud, Vakatawa, Guitoune, Raka – Ntamack (demi d’ouverture), Serin (demi de mêlée) – Ollivon, Alldritt, Lauret – Vahaamahina, Gabrillagues – Slimani, Chat, Poirot (cap)

C’était hier

  • Géorgie-Fidji (45-10, Poule D)

Les Fidji tiennent enfin leur première victoire dans ce Mondial. Battus par l’Australie (39-21) puis surpris par l’Uruguay (30-27), les joueurs de l’hémisphère sud se sont largement imposés, mardi 3 octobre, face à la Géorgie (45-10).

Malgré ce succès, assorti d’un point de bonus, les Flying Fidji devraient s’arrêter dans cette compétition après leur dernière rencontre face au Pays de Galles, puisqu’il reste deux matches aux Australiens (actuellement 3esdu groupe) qu’ils vont très probablement remporter. Sur le plan comptable donc, les Fidji ne peuvent pas rivaliser avec l’Australie

These constituents are quite elegant!!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source