Rugby La gazette de la Coupe du monde de rugby : ballon trempé, dérouillée et matchs clés

Rugby This is one unbelievable add-on!

Rugby C’est aujourd’hui

  • Géorgie-Fidji (7 h 15)

Match ô combien important pour la Géorgie dans la poule D. Elle doit gagner ce match pour ensuite pouvoir espérer jouer la deuxième place du groupeface à l’Australie lors de la dernière rencontre de la phase de poules. Les Lelos, en confiance, restent sur une victoire écrasante (33-7) face à l’Uruguay.

En face, les Fidji veulent décrocher un premier succès. Battue par l’Australie (39-21) puis l’Uruguay (30-27), la sélection de John McKee dispose là, a priori, de sa dernière chance de remporter un match dans ce Mondial. Elle défiera en effet ensuite (le 9 octobre) le pays de Galles, leader invaincu de la poule.

  • Irlande-Russie (12 h 15)
Rugby Jonathan Sexton, à l’entraînement, le 2 octobre.
Jonathan Sexton, à l’entraînement, le 2 octobre. 184300+0900 / AP

Surpris par le Japon lors du rendez-vous précédent (19-12), le XV d’Irlande est contraint à un sans-faute pour ses deux derniers matchs. Favori pour remporter un premier titre mondial avant le début de la compétition, le XV du Trèfle peut toujours espérer décrocher la première place de la poule A. Deux succès bonifiés, d’abord face à la Russie, puis devant les Samoa le 12 octobre, permettraient aux Irlandais d’accéder aux quarts de finale.

Pour la première place, le sort de la sélection de Joe Schmidt dépendra essentiellement du match Japon-Ecosse, le 13 octobre. Face à leur adversaire du jour, les Irlandais restent sur un large succès (62-12), lors de leur dernière opposition, en 2011.

Rugby C’était hier

  • France-Etats-Unis (33-9)
Rugby Camille Lopez le 2 octobre 2019, lors du match face aux Etats-Unis
Camille Lopez le 2 octobre 2019, lors du match face aux Etats-Unis Franck Fife / AFP

Les Bleus ont assuré l’essentiel. Non sans maladresses, le XV de France a remporté son deuxième match du Mondial face aux Etats-Unis, avec en prime le bonus offensif. Un match assez pauvre dans le jeu qui n’a pas ravi le sélectionneur Jacques Brunel.

« Il y a encore du boulot, c’est clair et net.On a eu du mal à maîtriser cette partie. On a voulu surjouer et on a commis pas mal d’erreurs. On n’a pas resp

Meet this magnificent WordPress plugin!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source