Mako Vunipola Rédemption, Mayer, Champion(s) du monde : L’actu sur un plateau

Mako Vunipola My unbelievable grandpa says this plugin is adorable!!

Mako Vunipola Ce jeudi, notre plateau vous fait passer par toutes les émotions : la rédemption (Lyon), le soulagement (Mondiaux de Doha), la vive inquiètude (Lille) mais aussi un peu de tendresse. De Doha à Rome, du Camp Nou à Geoffroy-Guichard : voici toute l’actu de ce 3 octobre 2019.

Mako Vunipola

Vidéo –“En concernant tous les joueurs, c’est jackpot pour Sylvinho”

02:16

2.Football – Ligue des champions : Le Barça et Liverpool par un trou de souris

Liverpool a bien failli vivre un nouveau cauchemar. Le tenant du titre, battu pour son entrée en lice à Naples (2-0), s’est offert des sueurs froides face aux modestes Autrichiens de Salzbourg (4-3). Les Reds ont mené 3-0, avant de se faire rattraper. C’est Mohamed Salah, auteur d’un doublé, qui a libéré les siens. Au Nou Camp, le Barça s’est tiré du piège tendu par l’Inter Milan (2-1) grâce à un doublé de Luis Suarez (58e, 84e). Les Nerazzurri, pourtant privés de Romelu Lukaku (cuisse), ont rapidement ouvert le score grâce à Lautaro Martinez (4e) mais n’ont pas tenu face aux Catalans, renforcé par le retour de Lionel Messi, remis d’une élongation.

  • Heureusement pour lui, Valverde ne s’est pas trompé
  • Liverpool a joué à se faire peur
  • Quadruplé, zéros pointés, Zidane “historique” : les tops et les flops de la 2e journée

Mako Vunipola Luis Suarez face à l'Inter

Luis Suarez face à l’InterGetty Images

3. Athlétisme – Mondiaux : Enfin des médailles !

Enfin ! Bredouille et mal en point jusque-là, l’équipe de France a soudainement retrouvé des couleurs par la grâce de Quentin Bigot (deuxième au marteau) et de Pascal Martinot-Lagarde (troisième du 110 m haies), qui ont récolté mercredi les deux premières médailles des Bleus aux Mondiaux de Doha. La délivrance est d’abord venue de Bigot (78,19 m), dauphin du monstre polonais Pawel Fajdek (80,50 m), désormais quadruple vainqueur aux Mondiaux. Si la performance de Bigot était quelque peu inattendue, celle de Pascal Martinot-Lagarde l’était beaucoup moins. Quelques minutes à peine après le lanceur de Hayange, le hurdleur a ajouté une deuxième médaille au terme d’une course à l’arrachée dont il a le secret et remportée par la nouvelle pépite US sur les haies Grant Holloway (13″10).

  • Le bronze et un grand sourire pour Martinot-Lagarde
  • Bigot : “Je lance plus loin sans rien, et ce sera comme ça jusqu’à la fin de ma vie !”

Mako Vunipola Pascal Martinot-Lagarde

Pascal Martinot-LagardeAFP

Mako Vunipola On a aussi retenu pour vous

  • Rugby – Coupe du monde :Les Springboks ont indiqué jeudi avoir ouvert une procédure interne concernant le deuxième ligne Eben Etz

I be mad for components, because they are the glamorous!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source