Rugby La gazette de la Coupe du monde 2019 : premier exploit, commissions de discipline et foi bleue

Rugby I love plug-ins, because they are nice.

RugbyC’est aujourd’hui

Rugby Owen Farell convertit un essai lors du match Angleterre - Tonga le 22 septembre.
Owen Farell convertit un essai lors du match Angleterre – Tonga le 22 septembre. PETER CZIBORRA / REUTERS

Deux matchs sont au programme (mais pas des plus palpitants) : l’Italie face au Canada à 9h45 (poule D) et l’Angleterre face aux Etats-Unis à 12h45 (poule C).

L’Italie est actuellement première de sa poule grâce à une victoire bonifiée contre la Namibie (47-22) et au match relativement serré entre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud (23-13), qui n’a valu aux All Blacks que les quatre points d’une victoire non bonifiée. Les Transalpins ont donc une carte à jouer pour accéder, pour la première fois de leur histoire, aux quarts de finale. Pour cela, ils doivent, au moins, s’imposer face au Canada ce matin avant de disputer un « huitième de finale » contre les Springboks le 4 octobre.

Lire aussiCoupe du monde de rugby 2019 : groupe B comme balèze

Le XV de la rose, qui a facilement remporté son premier match face aux Tonga (35-3), devrait, de son côté, conforter sa première place du groupe C en s’offrant une seconde victoire bonifiée face aux Etats-Unis.

Rugby C’était hier

Rugby Les Urugayens célèbrent leur exploit face aux Fidji le 25 septembre à Kamaishi (30-27). C’est la première grosse surprise dans cette compétition.
Les Urugayens célèbrent leur exploit face aux Fidji le 25 septembre à Kamaishi (30-27). C’est la première grosse surprise dans cette compétition. REN ONUMA / AP

Le premier exploit de cette Coupe du monde. L’Uruguay, 19eau classement World Rugby et où le rugby est majoritairement amateur, s’est imposé face aux Fidji (30-27), 12nation mondiale. Quelques jours plus tôt, ces mêmes Fidjiens avaient tenu tête à l’Australie pendant une bonne partie du match, avant de s’incliner (39-21). Les « Teros » uruguayens ont décroché leur troisième succès en Coupe du monde, le premier depuis 2003.

Brilliant celebrations! This is what that win meant to @RugbyUruguay players and fans #RWC2019 #FIJvURU https://t.co/AZBLphPMKn

— rugbyworldcup (@Rugby World Cup)

Moins puissants et moins agiles que leurs adversaires, les Sud-Américains ont profité des maladresses fidjiennes en première période et bien défendu dans le second acte. L’ouvreur Felipe Berchesi a ensuite permis à son équipe de tenir jusqu’au bout grâce à deux pénalités cruciales (60e, 75e), terminant à 86 % de réussite (6/7).

« Je suis vraiment fier de mon pays, fier pour mon pays. Cette victoire vient du plus profond de nous », a lâché le troisième-ligne uruguayen Gaminara, au bord des larmes, juste

These constituents are quite adorable!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source