Rugby – Coupe du monde 2019 – Le pays de Galles s’est ressoudé après l’affaire Rob Howley

Rugby – Coupe du monde 2019 – Le pays de Galles s’est ressoudé après l’affaire Rob Howley

This is another helpful item!

L’entraîneur des arrières du pays de Galles, soupçonné de paris illégaux, a été renvoyé mardi du camp d’entraînement de son équipe. Une péripétie qui pourrait galvaniser le XV du Poireau, opposé lundi à la Géorgie.

Alors qu’il fêtait son 56e anniversaire ce mardi, le sélectionneur national du pays de Galles, Warren Gatland, a eu une surprise assez peu commune. Rob Howley, son adjoint, soupçonné de paris illégaux (pratique interdite par le World Rugby vu son poste dans une nation prenant part à la compétition) a été renvoyé. L’ancien international gallois, qui fut même capitaine du XV de Poireau durant sa carrière, retourne donc à la maison alors que la Coupe du monde n’a pas encore commencé.

» LIRE AUSSI – Coupe du monde de rugby 2019 : les classements des poules du 1er tour

Alors que la préparation était quasiment idyllique avec une place de numéro un mondial, historique, acquise le 19 août dernier, les derniers jours de préparation de l’effectif gallois ont été chaotiques. Tout d’abord, cette première place au classement World Rugby, les hommes de Warren Gatland ne l’ont conservée que deux semaines après une double défaite contre le XV du Trèfle (22-17 et 19-10). Mais le séisme que fut le départ de Rob Howley, perturbe encore plus la préparation des Britanniques. Apprécié par la plupart du staff et par les joueurs de l’équipe nationale, son départ a secoué le vestiaire : «L’autre jour, ça a été un véritable choc, comme je vous l’ai dit, et il a fallu un certain temps pour réaliser ce qui se passait. Nous ne pouvons pas nos permettre de dire des choses qui risqueraient de compromettre l’enquête, nous en avons bien conscience. Les entraîneurs et les joueurs se sont inquiétés de Rob et de ce qui allait lui arriver», explique Warren Gatland, encore sous le choc.

538074-01-02_image

Même son de cloche pour Martyn Phillips, le président de la Fédération Galloise de Rugby : «Face à ces allégations, nous pouvons lui apporter un certain soutien, et d’autres soutiens externes sont également disponibles.

My fancy mom says this plugin is very astonishing.

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source