Alun Wyn Jones Coupe du monde de rugby. Le Pays de Galles secoué par l’affaire Rob Howley

Alun Wyn Jones This is one elegant module.

À deux jours du début de la Coupe du monde de rugby au Japon, le XV du Pays de Galles est secoué par l’affaire Rob Howley, renvoyé de son poste d’entraîneur-adjoint mardi.

Le sélectionneur et les joueurs se disent« choqués » : le renvoi de l’entraîneur adjoint Rob Howley, soupçonné de paris illégaux, secoue l’équipe du Pays de Galles, à quelques jours de son entrée dans la Coupe du monde.

« J’ai connu de meilleurs anniversaires, c’est sûr ! »Au moins, Warren Gatland, qui a fêté mardi ses 56 étés indiens, fait preuve d’humour dans les moments difficiles. Le même jour, le sélectionneur a dû annoncer à ses joueurs le départ de Rob Howley, une figure du rugby gallois et son bras droit depuis 2008. Il l’avait même remplacé lorsqu’il était en charge des Lions britanniques et irlandais, en 2013 et 2017.

Howley, âgé de 48 ans, n’est pas n’importe quel adjoint : ancien demi de mêlée de la sélection, il en a été le capitaine et à eu l’honneur de participer à la tournée des Lions en 2001. Comme entraîneur, son intérim de 2013 a été couronné de succès, Tournoi des six nations en poche.

Mais l’entraîneur de l’attaque galloise est« dévasté », selon Gatland, depuis qu’il a dû quitter lundi le Japon, ciblé par une enquête pour avoir« parié sur des matches de rugby », a indiqué sa Fédération (WRU). Chose interdite aux joueurs, entraîneurs et officiels.

L’encadrement gallois a eu connaissance de ces soupçons une semaine aupar

Meet this adorable ingredient!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source