Owen Farrell Mondial de rugby: les All Blacks et la meute de prétendants

Owen Farrell Mondial de rugby: les All Blacks et la meute de prétendants

Owen Farrell These plug-ins are beautiful!

Owen Farrell
Tokyo – Un quinté sur la ligne de départ: au moins cinq équipes peuvent sérieusement rêver de soulever la Coupe du monde de rugby, le 2 novembre prochain, à commencer par les doubles tenants du titre néo-zélandais, opposés dès samedi à l’Afrique du Sud dans un choc brutal et alléchant.

Le sélectionneur du pays de Galles Warren Gatland estime que cette 9e édition, la première en Asie, est “la plus ouverte depuis un long moment“. “Six ou sept équipes sont capables de gagner la Coupe du monde“, développe le Néo-Zélandais, qui met sans doute dans le panier des candidats l’Australie, vice-championne du monde en titre, voire l’Argentine (ou la France?). Lesquelles sont cependant, sur le papier, un cran au-dessous des Gallois et Irlandais, et probablement deux des All Blacks, Anglais et Sud-Africains. 

Retrouver les Néo-Zélandais parmi les grands favoris ne constitue pas une surprise. Certes, ils viennent d’être détrônés de la place de N.1 mondiale (sur laquelle est désormais assise l’Irlande) qu’ils occupaient depuis près de dix ans. 

Certes, ils ont concédé deux défaites en moins d’un an (Irlande en novembre, Australie en août), plus un nul à domicile (Afrique du Sud en

These modules are quite magnificent.

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source