Beauden Barrett Rugby. All Blacks, une défaite face à l’Australie qui interroge

Beauden Barrett These add-ons are interesting!!

Les All Blacks sont tombés hier face à l’Australie lors de la dernière journée du Rugby Championship. Un trophée dont ils étaient tenants du titre depuis 2016. Face aux Wallabies, la Nouvelle-Zélande a subi la défaite la plus large de son histoire.

Ils sont tombés de haut. Les All Blacks ont fait plus que sombrer face à leurs rivaux australiens, samedi : ils ont perdu le Rugby Championship pour la première fois depuis 2016 et -sans doute- leur place de N.1 mondial. Place aux doutes à six semaines du Mondial au Japon.

C’est une défaite historique. En dominant largement la Nouvelle-Zélande par 47 à 26, leur plus large victoire face aux Blacks, les Australiens ont envoyé un message à la planète rugby :« Non, les All Blacks ne sont pas invincibles. »

Alors, certes, les doubles champions du monde en titre ont joué toute la seconde période à quatorze après l’exclusion de Scott Barrett (40e) pour un coup sur Michael Hooper. Mais le carton rouge du deuxième ligne n’explique pas tout.

La belle machine néo-zélandaise a tout à coup semblé rouillée. Avec près de 40 placages manqués, la défense des Blacks s’est en effet révélée inhabituellement poreuse tandis que la paire de centres Anton Lienert-Brown et Jack Goodhue, remplacé après 17 minutes par Ngani Laumapé, a tout simplement sombré.

Et l’ouvreur Richie Mo’unga, qui a envoyé à l’arrière Beauden Barrett (meilleur joueur du monde 2016 et 2017), est apparu bien passif, incapable d’inverser la tend

This is the elegant constituent ever%sentence_ending

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source