Ben Smith Rugby – Coupe du monde 2019 – Bledisloe Cup : Les All Blacks sous pression avant d’affronter l’Australie

Ben Smith These plugins are unbelievable.

La Nouvelle Zélande affronte l’Australie ce samedi matin à l’Eden Park (9h30). La meilleure équipe du monde se retrouverait dans une situation délicate en cas de défaite, et pourrait faire basculer le pays tout entier dans une crise nationale.

Une belle gueule de bois. Dimanche dernier, les Néo-Zélandais se sont réveillés avec une impression désagréable, qui leur est habituellement étrangère : le goût amer d’une défaite nette et qui ne souffre d’aucune contestation. Les triples champions du monde, qui remettront leur couronne en jeu lors du Mondial au Japon (20 septembre-2 novembre), se sont inclinés dans les grandes largeurs samedi à Perth face à des Australiens sans complexe (47-26). Cette défaite fait suite à des matchs d’une pauvreté inhabituelle dans le Rugby Championship, avec une victoire étriquée en Argentine (16-20) puis un match nul au Westpac Stadium de Wellington face à l’Afrique du Sud (16-16). Ajoutez à cela la défaite face à l’Irlande lors de la tournée d’automne (16-9) et vous obtiendrez une situation rarissime (2 victoires, 1 nul, deux défaites sur les 5 derniers matchs).

«J’adore ça ! C’est le meilleur défi que nous pouvions avoir avant d’aller au Mondial, a pourtant assuré le sélectionneur des All Blacks, Steve Hansen. Nous n’avons pas joué la semaine dernière et il va falloir le faire cette semaine. Sinon, la Bledisloe Cup va retourner en Australie». Une nouvelle défaite des kiwis verrait l’Australie récupérer la coupe pour la première fois depuis 2002, soit la fin de seize longues années de suprématie sur son voisin. Désemparés par cette défaite inattendue, du moins dans de telles proportions, les Néo-Zélandais se sont longuement attardés sur la cohérence des décisions de l’arbitre français Jérôme Garcès. Le tournant du match, le carton rouge du deuxième ligne Scott Barrett à la 40ème minute, a suscité de vives réactions.

«Nous aurons des matchs qui seront détruit par un arbitre incohérent qui prendra une décision sur une loi qui n’est pas claire»

Eddie Jones

Si l’expulsion du cadet de la fratrie des Barrett paraît logique puisque World Rugby souhaite faire de la protection des

My smart brother says this plugin is very unbelievable!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source