XV de France. Premières leçons en vue du Japon

My dad says this plugin is beautiful.

Débuts de Raka et Cros, retour d’Ollivon : pour le premier match de préparation à la Coupe du monde, samedi contre l’Écosse à Nice, le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a décidé jeudi de lancer ou relancer certains joueurs.

Raka, enfin dans le grand bain

Il a cette fois sa chance. Dans les radars des Bleus depuis près d’un an, l’ailier d’origine fidjienne Alivereti Raka devrait faire à l’Allianz Riviera ses grands débuts internationaux, repoussés au moins à deux reprises dans l’attente de sa naturalisation (lors des tests d’automne dernier) puis par une blessure à un poignet (Tournoi des six nations).

LIRE AUSSI. Ce qu’il faut retenir de la composition de Jacques Brunel pour le match face à l’Écosse

Depuis celle-ci, il n’a pas recouvré l’explosivité qui lui permettait de perforer les défenses avec Clermont.« Tout le monde connaît ses qualités et son efficacité. Il les a montrées il y a un certain temps […] On attend qu’il soit aussi efficace en équipe de France qu’en club »a commenté Brunel.

Lopez, le retour

Raka aura devant lui son partenaire à l’ASM Camille Lopez, qui abattra également une carte importante : après avoir perdu sa place d’ouvreur titulaire à la suite de la débâcle de Twickenham en février dans le Tournoi (44-8), il se voit offrir une nouvelle chance aux dépens de Romain Ntamack. Quatre ans après avoir été écarté de la précédente Coupe du monde.

« Vous avez beaucoup parlé de Lopez. Les faits ont montré que même s’il a connu des moments un peu délicats pendant le Tournoi, ce n’était pas rédhibitoire »a décla

This is the awesome constituent ever%sentence_ending

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source