Brodie Retallick Rugby – Coupe du monde 2019 – Faut-il s’inquiéter pour les All Blacks ?

Brodie Retallick This is another helpful add-on!!

A l’approche de la Coupe du monde, les doubles tenants du titre, opposés samedi (11h45) à l’Australie lors de la Bledisloe Cup, semblent poussifs. Et plusieurs questions restent en suspens.

Vers une passe de trois historique ? Lors de la prochaine Coupe du monde au Japon (20 septembre-2 novembre), les All Blacks tenteront de décrocher une troisième couronne mondiale d’affilée. Pour asseoir définitivement leur domination sur la planète ovale. Aujourd’hui, les joueurs de Steve Hansen sont évidemment favoris à leur propre succession, forts d’un pourcentage de 86% de victoires depuis leur sacre de 2015 en Angleterre. Toutefois, les Néo-Zélandais sont encore en phase de rodage depuis le début du Rugby Championship. Après avoir bataillé pour s’imposer en Argentine (16-20), ils ont été tenus en échec, au Westpac Stadium de Wellington, par les Springboks (16-16). L’an passé, ces mêmes Sud-Africains étaient venus s’imposer au même endroit (34-36) et les deux équipes se retrouveront pour leurs débuts dans le Mondial, le 21 septembre (même jour que France-Argentine). Mais le sélectionneur Steven Hansen n’est pas inquiet outre mesure : «Si vous regardez l’histoire, nous sommes toujours un peu rouillés au mois de juin. Nous avons dit que le Rugby Championship n’était pas notre priorité. Contrairement à la Coupe du monde.»

» LIRE AUSSI – Un rugbyman anglais inscrit un magnifique touchdown pour ses débuts en NFL

Rouillée, la machine noire l’est assurément. Contre les Boks, les coéquipiers de Kieran Read ont multiplié les fautes de main, les approximations et cruellement manqué d’efficacité. Ce qui est leur habituelle force. «On est raisonnablement heure

These plug-ins are quite clever!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source