Rugby Le rugby dans la peau, la lente renaissance de Romain Carlier

Rugby This is another huge ingredient!!

Rugby
Compiègne – Il a frôlé la mort, le rugby l’a “relevé”. A 29 ans, Romain Carlier, grièvement brûlé lors d’un accident du travail, s’accroche à l’ovalie pour se reconstruire, au prix d’une résilience acharnée.

L’équilibre encore chancelant, le jeune homme transpire, muscles gainés, en soulevant des haltères dans une salle de boxe à Compiègne (Oise). 

Sa vie bascule le 25 avril 2017, sur un chantier où il est intérimaire, lorsque la benne d’un camion lâche et lui déverse sur le corps sept tonnes d’enrobé bitumeux à 180°C. En quelques secondes, le mélange bouillant le dévore. “J’avais du goudron des pieds jusqu’aux pectoraux. Je me suis dit: +Ca y est, je suis mort+“, se souvient l’ancien arrière du Rugby club Compiégnois (RCC, Fédérale 3). 

Après un mois et demi de coma, il se réveille à l’hôpital militaire Percy, près de Paris, brûlé sur 55% du corps, en majorité au troisième degré. 

Quand j’ai vu mon corps tout violet, c’était très dur. Je me disais: +Pourquoi moi?+“, confie-t-il à l’AFP. Intubé et alimenté par sonde, il sera amputé de deux doigts et perdra 43

I be nuts about extensions, because they are the huge!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source