Travail illégal : comment l’Etat va intensifier sa traque

These constituents are unbelievable.

Coupe du monde de rugby 2023, Jeux Olympiques de 2024, chantier du Grand Paris : du fait de leur forte visibilité, des cascades de sous-traitances en oeuvre, auprès de sociétés étrangères notamment, mais aussi de l’importance des fonds publics associés, ces trois projets phares vont faire l’objet d’une attention toute particulière de l’Etat dans sa chasse au travail illégal ou aux fraudes au détachement. C’est l’une des 34 mesures du plan de lutte contre le travail illégal pour les années 2019-2021 présenté ce lundi par le ministère du Travail.

Plus globalement, ce plan, qui s’inscrit dans la continuité du précédent, va 
renforcer les contrôles dans les secteurs présentés comme les plus « fraudogènes »

, à savoir l’agriculture, le BTP, les hôtels cafés restaurants, services aux entreprises, activités du spectacle ou des transports. Pour cela,« le partage des données va devenir un élément stratégique », a souligné Muriel Pénicaud, la ministre du Travail.

Près de 50.000 contrôles par an

Les bases de données fiscales et sociales vont donc ê

I like addons, because they are the magnificent!!

Read full article at the Original Source

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source